Je t’ai précédemment expliqué comment la créativité m’a accompagnée au quotidien à travers les années. Si tu as manqué cette première partie, retrouve mon article juste ! Elle est une des pierres angulaires de mon projet. Mais comme tout édifice que l’on bâtit, il faut des fondations solides. Alors voici la source de motivation dans mon travail : la dimension humaine !

La bienveillance et l’estime de soi

J’ai toujours aimé aider les autres. Que ce soit dans ma vie, dans ma précédente carrière professionnelle lorsque je travaillais dans le milieu socio-éducatif avec les jeunes, ou encore dans ma carrière actuelle. Je prends du plaisir à voir les autres évoluer et réussir. Savoir que j’ai pu y contribuer au travers de ma passion est, c’est vrai valorisant… Mais ma motivation est au delà de la reconnaissance. Je suis convaincue que la danse est un outil exceptionnel pour travailler sur soi à la foi en douceur et en s’exposant hors de sa zone de confort. Et c’est ce message que je veux pouvoir véhiculer au quotidien. Alors allions passion, partage et avançons ensemble !

Si tu as déjà assisté à un de mes cours, tu as pu le ressentir : j’ai à coeur d’accompagner mes élèves, à prendre confiance en eux, à découvrir qui ils sont. En définitive, c’est un peu les accompagner sur un chemin aux tonalités bouddhistes, vers la découverte de soi, pour accéder à un niveau plus épanouissant dans leur vie. Tout cela est porté par un message dont j’ai fait mon logo : CREATE YOURSELF.

Monter sur scène : comment se découvrir

C’est donc maintenant la troisième année où je chorégraphie au sein de mon école. Pour certains qui ne pensaient pas être capable de retenir une chorégraphie ou encore de monter sur scène et danser devant un public, c’est un premier pas courageux. Manque de confiance, peur de décevoir, peur du jugement, peur du rejet, mauvaise image de soi… Toutes ces peurs que l’on porte chacun dans des proportions différentes… J’aime contribuer à démonter ces craintes et à permettre à chacun de prendre du plaisir à danser, à s’assumer et à s’amuser dans sa danse.

Une fois tout cela dit, je dois aussi t’expliquer comment je conçois mes chorégraphies autour de chacun de mes élèves. C’est la clé essentielle de mon projet !

L’essence du style : la touche personnelle

Tu l’as compris, j’aime créer ! J’aime le mouvement et sa fluidité, la beauté de tout ce que l’on peut y voir ! Mais cela n’a de réel sens que si chaque danseur de l’équipe peut participer à cette démarche créative! C’est pourquoi, lorsqu’un danseur choisit d’intégrer la team, il rejoint vraiment une équipe, une famille, dans laquelle sa touche personnelle à toute son importance. Alors mon processus créatif s’inspire de la personnalité de chacun, de son style, de son aisance, de ses facilités mais aussi de ses fragilités ! Dans mes premiers programmes chorégraphiques, j’ai vu avec fierté et émotion chacun de mes élèves se révéler et aller vers une meilleure vers d’eux mêmes… Et cela quelque soit leur niveau et leur confiance en eux ! Chacun se retrouve grandi de l’expérience et très honnêtement, je considère que leur sourire de satisfaction à la fin du show est ma plus belle récompense.

Destination Montréal

Toutes ces valeurs qui sont miennes, le partage, l’épanouissement et l’éveil de la confiance en soi, je les partage avec l’organisateur de KizoFest, Babs. C’est pourquoi il m’offre la superbe opportunité aujourd’hui d’emmener mon équipe avec moi pour présenter ma toute première création à son festival à Montréal ! L’occasion aussi pour ma team de vivre une expérience unique de troupe de danse en représentation à travers le globe !

Et puis finalement, faire vivre la Kizomba au travers de mes créations, de mes élèves est aussi une opportunité pour faire rayonner cette danse dans le milieu artistique. Mais ça, on en parlera la prochaine fois 🙂

Et toi, comment travailles-tu sur ton estime de toi ? Penses-tu aussi que la danse est une opportunité de se dépasser et de se découvrir ? Laisse moi ton commentaire !